milk and honey de Rupi Kaur

 

 Rupi Kaur

‘milk and honey’ ? 

c’est un recueil de poèmes écrit par rupi kaur qui parle de relations amoureuses, de rupture, de maltraitance faites aux femmes mais aussi et surtout, du chemin de guérison, de résilience.

le recueil est découpé en quatre parties: the hurting, the loving, the breaking & the healing (souffrir, aimer, rompre & guérir). rupi délivre des poèmes courts mais qui ne sont pas moins percutants pour autant. des poèmes à travers lesquelles, elle nous raconte ses blessures mais aussi la difficulté qu’on peut avoir à s’aimer et à être aimée.. 

 

ce que j’en pense? 

« milk and honey » de rupi kaur m’a perturbé, m’a ému, m’a donné de la force.

she was a rose in the hands of those who had no intentions of keeping her 🌹

je n’ai pas l’habitude de lire des poèmes donc c’était une découverte pour moi. Et une découverte plutôt agréable pour moi. j’ai beaucoup aimé lire les mots de rupi car même s’ils sont inspirés de ses expériences personnelles, ils ont une résonance universelle.

ma partie préférée est la dernière qui concerne la guérison, l’amour de soi. l’importance de se connaître, de s’aimer, de vivre avec soi-même avant de vouloir le faire à deux.

 j’espère que cet article vous aura plu, n’hésitez pas à me dire en commentaire si vous l’avez lu ou si vous comptez le lire. 

 

love,

 

Stéphie.


FNAC

Rupi Kaur

en français                         en anglais

Publicités

Stephen Chbosky x The Perks of being a Wallflower: Les 10 choses à retenir de ce livre


TPOBAWThe
Perks of being a Wallflower est un livre écrit par Stephen Chbosky qui raconte l’histoire de Charlie. Charlie est un jeune garçon qui vient de commencer le lycée et qui a pris l’habitude de ne pas s’intégrer. Solitaire, il envoie des lettres anonymes à quelqu’un (nous, les lecteurs) où il fait part de ses sentiments, de ses questionnements, ses rencontres, son histoire…

Je veux laisser planer le mystère car ce livre mérite d’être lu. Je connais ce livre depuis que j’ai 13/14 ans car on me l’avait offert en français (Le monde de Charlie, en français) et en apprenant que le livre allait être adapté au cinéma, j’ai décidé de le lire mais en anglais. Ce livre est, selon moi, un excellent livre pour les adolescents. J’ai été agréablement surprise de la manière avec laquelle Chbosky pouvait taper juste dans les sentiments, l’incompréhension et aussi le mal-être qu’on peut ressentir en étant adolescent. Les adultes aiment nous dire ô combien l’adolescence est une période magique où l’on ne devrait pas s’inquiéter et prendre la vie comme elle vient. Sauf que l’adolescence est la période où l’on est censé faire des choix qui vont définir notre vie (pas nécessairement) mais du moins, des choix qui doivent nous permettre de savoir ce qu’on veut pour notre vie future et la place qu’on souhaite occuper dans la société. Ce livre m’a permis de comprendre pas mal de choses sur ma manière de voir la vie, de voir les gens aussi.. 

J’ai décidé de vous faire une petite liste des choses que j’ai retenu du livre :

  1. Tu es une personne spéciale même si tu penses que tu n’en es pas une.
  2. On ne peut pas rester dans son coin pour toujours. il faut participer et essayer de parler aux gens même si ça peut sembler difficile au début.
  3. Pendant longtemps, j’ai souvent pensé que je ne devais pas m’apitoyer sur mon sort parce que d’autres personnes avaient des problèmes plus grave que moi. Et je peux le dire aujourd’hui, j’ai eu tord parce que si l’on cherche, on trouvera toujours des personnes qui ont des soucis ou qui sont dans une situation pire que nous mais ça ne veut pas dire que nos problèmes ne sont pas importants.
  4. Même si on ne peut pas changer notre passé, on peut décider de ce que l’on veut faire, apprendre de ses erreurs ou de nos blessures afin de pouvoir avancer.
  5. Il faut se préoccuper des autres, de nos proches mais il ne faut pas s’oublier. si une relation nous fait souffrir et nous nuit, il faut y mettre un terme.
  6. Il faut être honnête pour être un bon ami, certes mais il faut essayer de ne pas blesser la personne.
  7. Quand on aime quelqu’un, on doit leur montrer.
  8. La musique peut nous aider dans tous les moments de la vie. 
  9. C’est normal d’être sensible et de pleurer, il ne faut pas avoir honte de cela.
  10.  On aime vraiment quelqu’un quand le bonheur de cette personne est plus important que le notre.

Ce livre est sans aucun doute l’un de mes préférés – et j’en aime beaucoup, vraiment beaucoup – parce que je me suis énormément reconnue dans ce livre. Je conseille vivement ce livre pour ceux qui ne l’ont pas lu ou/et de voir le film (Le Monde de Charlie).

Voilà, j’espère que cet article vous aura plu et qu’il vous donnera envie de le lire ! Pour ceux ou celles qui l’ont lu, j’aimerai beaucoup connaître votre avis sur le livre. Je vous fais pleins de bisous ! 

Stay true, rad & beautiful ! ♡  

 
Stéphie.